samedi 7 novembre 2015

Rando du 5 novembre 2015 : Les Tourbières de Frasne


Distance : 19 km - Dénivelé : 45 m


L'indice IBP d'effort est de 49, (suivant l'échelle de la FFRP) un score compris entre 26 et 50 correspond au niveau 2 qualifié de "ASSEZ FACILE". La randonnée pédestre présente peu de difficulté physique. Ce niveau correspond aux promenades et petites randonnées.

En cliquant sur “Trace et Fichier .gpx” vous accédez à la rando via le site “Visugpx”.
Le fichier “.gpx” est téléchargeable depuis ce site.


Trace et fichier GPX





























Les Tourbières de Frasne

Elles s’étirent sur plus de 150 hectares, constituant ainsi la réserve naturelle la plus vaste de la Franche-Comté. L’importance de ce patrimoine écologique est d’ordre international car on y recense plus de 25 espèces végétales protégées. Les oiseaux tels que le courlis cendré ou la bécassine des marais sont également remarquables.

Une tourbière est un écosystème fragile formé par l’accumulation de matière organique d’origine végétale et aboutit à la formation d’une roche combustible qui contient 50 % de carbone. Seuls des plantes acidophiles peuvent se développer dans les tourbières. 
Ainsi les houppes cotonneuses des linaigrettes,



les callunes,


les sphaignes, 


les délicieuses myrtilles, les airelles, 
droséra (plante carnivotre)

 et pin à crochet constituent la flore typique des tourbières.

Dans la tourbière vivante, vous trouvez la Sarracenia purpurea


Cette plante carnivore est originaire d’Amérique du Nord et a été implantée dans les tourbières de Frasne en 1950. Cette plante s’est si bien adaptée qu’elle ne cesse de gagner du terrain. Grosse erreur puisqu’il faut désormais ôter certains pieds pour éviter la colonisation.

La tourbière bombée, le matelas de végétaux s’est épaissi. La matière organique s’est accumulée au cours des siècles. Le dépôt de tourbe noircit, la formation de tourbe s’arrête, la surface bombée devient sèche.
Pas surprise de lire que les tourbières de Frasne ont été le décor de plusieurs films (le Sang du chasseur et L’honneur des grandes neiges). Ces paysages typiques de la région sont à découvrir autant au printemps, qu’à l’automne ou lorsque le manteau de neige enveloppe la végétation. Occasion d’y revenir encore et encore.

Chapelle de l’étang

Pour visiter cette jolie chapelle qui est juste en face de l’itinéraire des Tourbières, vous devez traverser la départementale. Vous vous retrouvez ainsi au hameau de l’étang (l’ancien nom de cet hameau est : Hameau de la scierie). La chapelle abrite des fresques colorées à l’aérosol, signées par 2 artistes : Guillaume Barnasson, artiste de Besançon et ThekoolTasty, artiste lyonnais. Singulière surprise et un vrai coup de cœur !

Le Creux au Lard

Il s’agit d’une doline. La doline est un gouffre impressionnant qui s’est formé suite à l’infiltration de l’eau dans la roche calcaire, formant fissures, crevasses puis grottes. Un effondrement soudain ou graduel du terrain se produit et la doline se forme alors à cet emplacement. Ici, le gouffre des Tourbières de Frasne est d’autant plus frappant en raison des eaux acides des tourbières voisines qui accentuent le phénomène de dissolution. Pour votre culture linguistique, dans le territoire de Frasne, les habitants emploient plus le terme « emposieu » (nom local) que celui de « doline ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire